Retour à la page d'accueil

Les indulgences
Nous alimenterons régulièrement cette page et y répondrons aux questions que vous pourriez nous poser.
Cliquez sur le lien correspondant à l'article qui vous intéresse
- Qu'est-ce qu'une indulgence ?
- Conditions générales pour obtenir une indulgence
- Indulgence accordée pour une demi-heure de visite au Saint-Sacrement
- Indulgence accordée pour un passage au reposoir avec récitation privée du Tantum Ergo (nuit du jeudi au vendredi Saint)
- La rencontre de M.et Mme A. avec Melle Indulgence Par Ciel - spécialiste -
  

haut de page

Qu'est-ce qu'une Indulgence ?

Une Indulgence permet d'obtenir du Seigneur une remise des "peines temporelles" liées aux péchés.

Le sacrement du pardon (la confession) absout du péché, qui est effacé par le Christ, mais n'efface pas les conséquences que ce péché a pu avoir sur les autres ou le monde. Ce sont ces conséquences qui sont nommées "peines temporelles liées au péché".


On peut bénéficier d'Indulgences pour soi-même ou l'âme d'un défunt.

L'Eglise nous offre un trésor en nous précisant toutes les occasions d'en obtenir. En effet,
le Seigneur nous ayant confié de prendre soin de notre planète, en demandant des Indulgences, nous contribuons à la dépolluer "spirituellement" de ce que produisent nos péchés - ou de ce qu'ont produit ceux d'une personne défunte.  L'occasion nous est ainsi offerte d'exercer notre responsabilité envers les autres et le monde.


haut de page

Les conditions générales pour bénéficier d'une indulgence sont les suivantes :

- Communier (peut se faire un autre jour que celui où on demande l'indulgence)

- Se confesser dans la semaine (précédente ou suivante) et faire pénitence

- Prier aux intentions du Saint-Père


haut de page

Une demi-heure de visite au Saint Sacrement pour L'adorer permet d'obtenir une Indulgence plénière pour soi-même ou les âmes des défunts - aux conditions générales recquises pour gagner une indulgence.

haut de page

Une Indulgence plénière est accordée pour un passage au reposoir (nuit du Jeudi au Vendredi Saint) avec récitation privée de la prière du "Tantum Ergo"* - aux conditions générales recquises pour gagner une indulgence.

                       *Prière du Tantum ergo (en latin et français)

                               Tantum ergo Sacramentum / Veneremur cernui :               Il est si grand ce Sacrement / Adorons-le prosternés :
                               Et antiquum documentum / Novo cedat ritui !                       Que s'effacent les anciens rites / devant le culte nouveau !
                               Praestet fides supplementum / Sensuum defectui !          Que la foi vienne suppléer / Aux faiblesses de nos sens !

                              Genitori, Genitoque / Laus et Jubilatio,                                   Au Père et Fils qu'Il engendre / Louange et joie débordante,
                              Salus, honor, virtus quoque / Sit et benedictio:                    Gloire, Honneur, Toute Puissance / Et toujours Bénédiction
                              Procedenti ab utroque / Compar sit laudatio.                       A l'Esprit qui des deux procèdent /  Soit rendue même adoration !

                              Amen.                                                                                              Amen.


haut de page

Monsieur et Madame A. se promènent lorsqu'ils croisent une jeune fille, arborant un badge qui indique : "Melle Indulgence Par Ciel, spécialiste".

Monsieur
A. s'étonne : - Bonjour Melle Par Ciel, de quoi êtes-vous donc spécialiste ?

Melle Par Ciel :
- Ah ! Mon nom l'indique ! Par exemple : savez-vous que visiter le Saint-Sacrement pour L'adorer au moins une demi-heure est une occasion d'obtenir une indulgence plénière ?

M. A. : - Je vais justement visiter le Saint - Sacrement une heure ce soir pour L'adorer ! Cela veut-il dire que
nombre de bienfaits sont à ma portée ?

Melle Par Ciel : - Oui ! Mais une indulgence plénière ne peut être acquise qu'une seule fois par jour.

M. A. : - C'est déjà bien ! Je vais adorer chaque semaine. Je pourrais donc obtenir à chaque fois une indulgence plénière ?

Melle Par Ciel : - Oui oui, aux conditions générales pour obtenir des indulgences bien sûr.

Mme A. : - Excusez- moi Melle Par Ciel, avant que nous expliquiez ces conditions... Indulgence Plénière, ce n'est pas votre cousine au moins ?

Melle Par Ciel : - Mmm, oui... Indulgence est mon prénom. Mais non, une indulgence, ce n'est pas une personne. Bon, commençons par le début... - code de droit canonique de 1983, de l'Eglise Catholique, bien sûr ! Canon 992... - L'indulgence est «une remise devant Dieu de la peine temporelle due pour les péchés, déjà effacées quant à la faute, que le fidèle, bien disposé (et à certaines conditions déterminées) reçoit pour lui ou pour les âmes défuntes.»
Et le canon 993 ajoute que :
« Les indulgences sont dites partielles ou plénières selon qu'elles libèrent en partie ou totalement de la peine temporelle pour les péchés.»

M. A. : Mais quelle est la différence entre les péchés déjà effacés quant à la faute et la peine temporelle due à ces péchés ?

Melle Par Ciel : - Les péchés déjà effacés quant à la faute, ce sont ceux que vous avez confessés, qui ont été pardonnés et effacés par le Christ, et dont la pénitence a été accomplie. La peine temporelle due au péché, ce sont les conséquences de ces péchés dans le monde.

Mme A. : - Et que faut-il faire donc pour gagner une indulgence ? Vous avez parlé de conditions...

Melle Par Ciel : - Oui, c'est facile - je suis certaine que vous les remplissez déjà... et sinon, cela ne vous coûtera pas beaucoup. Il faut d'abord être baptisé, non excommunié et en état de grâce...
Puis avoir l'intention de gagner l'indulgence et d'accomplir les oeuvres prescrites.

Mme A. : - Si je vais me confesser et communie...

Melle Par Ciel : - J'y viens.... Voilà donc les conditions prescrites :
1) Refuser tout attachement au péché (même véniel)
2) S'être confessé sacramentellement (au moins 8 jours avant ou dans les 8 jours suivant l'oeuvre accomplie)
3) Avoir communié (si possible le jour même où on la demande, mais on peut aussi un autre jour...pas trop éloigné)
4) Prier aux intentions du Souverain Pontife (même de façon générale)

M. A. : - Ah mais oui, c'est facile. Déjà, refuser tout attachement au péché (même véniel), c'est une mission qu'on nous a proposée sur le site du service de l'adoration.

Melle Par Ciel : - Cher monsieur, c'était un peu fait exprès voyez-vous !

Mme A. : - Et le jour où nous adorons, nous allons déjà à la messe du soir et communions...

Melle Par Ciel : - Encore une condition réalisée !

Mme A. : - Hum mais mon époux se confesse le vendredi... mais moi, une fois par mois. Cela veut dire que je ne peux obtenir une indulgence que dans la semaine qui précède ou qui suit ma confession...

Melle Par Ciel : - Oui, mais si vous avez vraiment très envie d'obtenir l'indulgence, ce n'est pas grand chose d'aller vous confesser plus rapidement dans cette intention...

Mme A. : - C'est vrai... c'est juste une petite organisation à prévoir, c'est tout. Mais alors ! Il ne reste plus qu'à prier aux intentions du Saint - Père et je remplirai toutes les conditions !

Melle Par Ciel : - Et voilà ! Et vous gagnerez une indulgence plénière ! Il faut savoir que si une communion ne peut obtenir qu'une seule indulgence, une seule confession peut en faire gagner plusieurs.

M. A. :  - Ce serait dommage de ne pas en profiter ! Par contre... je ne les connais pas les intentions de prières du Saint - Père !

Melle Par Ciel : - Ce n'est pas bien grave, vous pouvez prier à ses intentions même sans les connaître.

Mme A. : - Et mon cher, tu peux les trouver sur la page des prières du site de l'adoration.

Melle Par Ciel : - Et oui. Puis si vous voulez faire une petite chose pour tout le monde, et que vous connaissez les intentions du Saint - Père, vous pouvez aussi écrire les intentions sur le cahier de permanence de votre chapelle d'adoration...

Mme A. : - Ah vraiment, c'est encore mieux d'adorer une heure en sachant que je peux, grâce à cela, devenir capable d'obtenir la remise des peines temporelles de péchés. Mais... on peut le demander pour tout le monde ?

Melle Par Ciel : - On peut gagner une indulgence pour soi-même ou pour les âmes des défunts.

M. A. : - Ah je préfère gagner une indulgence pour les âmes des défunts. C'est un peu... prétentieux de faire tout cela juste pour soi-même non ?

Melle Par Ciel : - Oh mais pas du tout, au contraire ! Gagner une indulgence pour soi-même est un acte de conversion, de réparation et de charité. C'est un acte de conversion, parce que demander l'Indulgence, c'est se reconnaître pécheur, se confesser, et vouloir de tout son coeur aimer plus et mieux. Et dans la communion des saints et des pécheurs, c'est un acte de réparation parce que tout manque d'amour de votre part a des répercussions sur le monde; Et aussi un acte de charité parce qu'en recevant avec humilité le don de l'Indulgence, non seulement vous êtes rétabli dans l'Amour, mais avec cet Amour, en union avec le Christ, vous élevez le monde et apportez aux autres un surcroît d'amour.

Mme A. : - C'est très beau ! Et si on demande une indulgence pour les âmes des défunts, on peut choisir laquelle ?

Melle Par Ciel : - Oui ! On peut choisir de demander l'Indulgence pour une âme défunte qu'on aime, mais c'est aussi très charitable pour une qui ne nous a pas aimé ou qu'on n'a pas aimé. Cela peut-être l'occasion de pardonner à quelqu'un qui nous a fait du mal, de ne plus en souffrir. On peut aussi choisir une âme de défunt pour laquelle personne ne prie... L'Indulgence est appliqué par mode de suffrage aux âmes des défunts. Cela veut dire qu'on offre cette grâce spéciale à Dieu pour un défunt. Mais on ne Lui donne pas d'ordre. Au contraire, on fait pleine confiance à Sa Miséricorde pour le salut de l'âme de telle ou telle personne.

Mme A. : - Ah c'est très beau aussi. Je crois que je vais en demander une pour moi, et la suivante pour l'âme d'un défunt... et ainsi de suite. Mais... si un jour, je ne peux plus adorer, est-ce que je pourrais encore gagner des indulgences ?

Melle Par Ciel : - Oh oui, il y a beaucoup d'autres occasions d'obtenir des indulgences plénières : par la visite d'un lieu sacré, à l'occasion d'une lecture de l'écriture Sainte pendant au moins une demi-heure. Ou encore, par exemple ,le service de l'adoration dans votre paroisse a été lancé en la solennité de Notre Seigneur Jésus Christ Roi de l'Univers... Réciter en cette occasion, publiquement, l'acte de consécration du genre humain au Christ Roi (qui commence par « Très doux Jésus, Rédempteur du genre humain...» ) permet aussi d'en obtenir une.

M. A. : - C'est bien intéressant ! Mais pour l'instant, donc, nous serons capables de gagner une indulgence chaque fois que nous adorerons une heure...

Mme A. : - Oui, mais avec toutes les conditions remplies pour les indulgences en général...

Melle Par Ciel : - Les avez-vous bien toutes retenues ?

Le couple : - Refuser tout attachement au péché, même véniel ; se confesser dans les 8 jours ; communier ; prier aux intentions du Saint-Père !

Melle Par Ciel : - Très bien !!!

Mme A. : - Grand merci Mademoiselle. Est-ce que vous nous redirez à quelles occasions nous pourrons encore gagner des indulgences ?

Melle Par Ciel : - Ah... je ne sais pas si je reviendrai - ça ne dépend pas de moi mais du Seigneur ! - Mais il vous suffira de le demander à vos prêtres. En union de prières, chers amis !





haut de page

Retour à la page d'accueil